Valorisation du bois français : la scierie Josso récompensée.

recompense-scierie-josso

La scierie Josso obtient une récompense nationale.

La scierie Josso au Val d’Oust (Roc-Saint-André) a été récompensé par l’Académie d’agriculture de France lors du Trophée Lanly, le 24 novembre 2016, au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt. Ce prix a été décerné à l’occasion du colloque sur les nouvelles perspectives pour les plantations forestières. « valorise le bois français selon des procédés et des méthodes innovantes ».

La scierie Josso Bretagne fabrique des palettes depuis 1910 dans le grand Ouest. « Nous tenons compte au quotidien de toutes les contraintes de la forêt de production, en lien avec l’amont, car nous aurons toujours besoin du bois », a indiqué Claudine Josso, gérante de la scierie.

Le Trophée Lanly distingue les efforts des entreprises implantées en France, valorisant les ressources forestières sur le long terme et contribuant à améliorer la balance commerciale du secteur. « La filière forêt-bois française, riche de nombreux savoir-faire, est créatrice d’emplois et de valeur ajoutée. L’accroissement de la consommation et de l’utilisation de bois issu de nos forêts françaises sont essentiels », a expliqué Cyril Le Picard, président de France bois forêt.

L’objectif pour eux est de montrer aux entreprises de la filière qu’une réduction des importations de produits finis ou semi-finis et des exportations de bois ronds est possible et ce, quelle que soit la taille de l’entreprise. « Pour la première fois cette année, deux catégories d’entreprises sont récompensées : celles de moins de 50 personnes et celles de plus de 50 personnes. C’est bien la diversité de nos entreprises, quelle que soit leur taille, qui dynamise la filière et qui créée l’innovation. C’est aussi ce qu’entend saluer le Trophée Lanly », a ajouté Luc Charmasson, président de France bois industries entreprises

Le jury du Trophée est composé de représentants de l’Académie d’Agriculture de France, du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, de France Bois Forêt, de France bois industries entreprises, de France Bois Régions, de l’Institut technologique forêt cellulose bois-construction ameublement et du magazine Le bois international.

Source : Ouest France
> Lire l’article